• BEBALLER

L’étonnante histoire de l’invention du basket-ball

À l'occasion des 130 ans de l'invention du basket-ball, BEBALLER revient sur son étonnante histoire


On en a beaucoup parlé avec la publication de la fameuse liste des 75 (en fait 76) marquants de son histoire : la NBA fête cette année ses 75 ans. Bien avant que Damian Lillard ne tape l’incruste dans cette liste, l’aventure de ce sport a, elle, débuté, en décembre 1891. On célèbre ainsi cette année les 130 ans de l’invention du basketball par James Naismith ! L’occasion de redécouvrir les circonstances surprenantes de cet événement.

L’invention du basketball : blizzard et étudiants remuants

À l’hiver 1891, un canadien du nom de Naismith, est instructeur d’éducation physique au Springfield College, dans le Massachussets. Un véritable blizzard s’abat sur la ville, et pendant plusieurs jours, les étudiants sont coincés à l’intérieur des bâtiments. James rapporte que le temps se faisait très long, les jeunes se mettant à courir partout dans les couloirs, et que les diverses tentatives des professeurs, notamment une partie de football américain improvisée, n’ont rien donné.

C’est alors que l’instructeur va avoir son idée géniale, sans doute inspirée par le pok ta pok, un ancien jeu de balle maya. Il rassemble les garçons dans le gymnase, les divise en deux équipes de neuf, et installe un panier à pêches vide en hauteur, de chaque côté. Le principe sera très simple : mettre un vieux ballon de football à l’intérieur du panier de l’équipe adverse. Le basketball est né.

Les premières règles : la bagarre d’abord, l’organisation après



Dans une interview donnée au programme radio « We the People » en Janvier 1939, Naismith raconte que dès l’origine, le basket était un sport vraiment physique. Visiblement, les étudiants de Springfield tenaient plus de Bill Laimbeer/Ron Artest que du floppeur moderne version James Harden. Les règles n’étant pas bien établies, la partie dégénère rapidement en bagarre, et s’achève avec un type KO, quelques cocards, et une épaule déboîtée.




L’incident refroidit un peu le canadien, mais pas les étudiants, visiblement heureux d’avoir trouvé un défouloir, et désireux de rejouer. Pour éviter d’autres problèmes, Naismith invente treize règles basiques, qui deviendront les fondements du sport, notamment l’interdiction de courir avec le ballon dans les mains. En 2015, la liste des règles, publiée le 15 Janvier 1892 par l’inventeur lui-même dans le journal du Springfield YMCA, a été vendue pour 4,3 millions de dollars. Si vous improvisez un jeu pour occuper le petit frère une après-midi, ne jetez pas les instructions tout de suite…

1892 : le premier match de basketball

Ce deuxième match, et les suivants, se déroulant dans une atmosphère beaucoup plus sereine, Naismith continuera son expérience, jusqu’à organiser, en mars, le premier match public, devant un public surpris et amusé de la nouveauté, entre les professeurs et les étudiants de Springfield. Dix ans plus tard, le basketball est pratiqué dans tout le pays !

Aujourd’hui, la Fédération Internationale, la FIBA, estime qu’au moins 450 millions de joueurs pratiquent le basket régulièrement ! Depuis 1892, le sport a très largement évolué, et son histoire regorge d’innovations, d’interdictions, d’expériences avortées et de tentatives fructueuses. En 1936, le jeu est pour la première fois présent aux Jeux Olympiques. En 2021, une version dérivée, le 3x3, disputé sur demi-terrain, rejoint la fête. L’engouement autour de la NBA augmente chaque année, et le basketball, pratiqué dedans comme dehors, a de très beaux jours devant lui !

89 vues0 commentaire