top of page
  • BEBALLER

[PLAYGROUND TOUR] Le Rucker Park : légendaire playground de New York.



Pour commencer le Playground Tour, quoi de mieux que de commencer par le Rucker Park ?


New York, ville basket

New York est la ville du basket. N.Y.C abrite la Mecque du basket avec le Madison mais aussi son temple : le Rucker Park.


Plus qu'un terrain situé en plein Harlem, le Rucker Park a vu passer des top players pendant le Rucker Tournament : Julius Erving, Kareem Abdul-Jabbar, Kobe et KD.


Puis d'autres qui sont considérés comme des GOATS du streetball comme Earl Manigault (Foncez voir ce film ⬇️)



L'Histoire d'un playground

Le Rucker Park est un lieu chargé d'histoires et situé dans un quartier frappé par la Deuxième Guerre Mondiale, la ségrégation et la pauvreté lors des années 50.


C'est là qu'intervient Holcombe Rucker, professeur d'anglais qui veut sensibiliser les jeunes défavorisés.



C'est dans ce contexte que Mr. Rucker décide d'organiser un tournoi sur ce playground. Son but est de donner mieux à faire aux jeunes que de traîner dans les rues d'Harlem.


Au rendez-vous : de grosses confrontations entre équipes, des shows de dunks et démonstrations de dribbles.


Ses tournois connaissent un grand succès, le forçant à changer 5 fois de lieux entre 1947 et 1965 pour accueillir tous les joueurs d'Harlem.


Les gradins sont pleins. La liberté du jeu street attire les foules habituées à une NBA stricte basée sur les fondamentaux.


Un playground incubateur de joueurs NBA

Et rapidement, le Rucker Park sera le lieu des premiers exploits de quelques futurs joueurs NBA…


C'est dans les années 60 et 70 que Lew Alcindor et Julius Erving dominent d'abord sur le bitume avant d'entrer en NBA.


Ils ramènent de nouveaux moves et gagnent leurs surnoms.


C’est bien la foule qui les désignent comme les Kings sur le terrain. Julius Erving gagne son surnom de Dr. J par les speakers et le public.


D'autres talents, eux, restent à Harlem comme Earl "The Goat" Manigault, qui avait pourtant toute sa place dans la grande ligue.


D'autres icônes de la NBA viendront jouer à Harlem : Nate Archibald, Wilt Chamberlain, Earl Monroe, Iverson. Tous rentrer au panthéon de la NBA.

Ces légendes ont contribué à faire du Rucker un lieu mythique dont les tournois ont marqué les esprits des puristes comme des novices.


Tous les joueurs se doivent de venir tester ce playground lorsqu'ils passent à New York City.


Les meilleurs comme #Kobe ou #KD y sont passés pour tester l'ambiance survoltée d'un public bouillant et se frotter à des joueurs qui ne viennent pas pour rigoler.


Le Rucker Park playground devenu un lieu mythique

Aujourd'hui, le Rucker a évolué avec son tournoi d'été grâce à ESPN et des sponsors qui s'ajoutent au mouvement.


On voit les caméras s'installer pour faire des films comme The Real : Rucker Park Legends ou L’étoile du Bronx.


En bref, le Rucker Park reste toujours un lieu sacré.


BEBALLER, BE EPIC

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page